Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 mai 2011 6 14 /05 /mai /2011 12:06
    J'adore l'oeuvre de Vincent Van Gogh et j'aime beaucoup les tableaux de mon 'pays' Jean-François Millet. Mais de ces deux peintres si talentueux, lequel fut le maître de l'autre ?

   Il n'est pas inutile de savoir que c'est en visitant une exposition consacrée à Millet à l'Hôtel Drouot que Van Gogh découvrit sa vocation...
   Pour Vincent, "Millet, c'est Millet le père, c'est à dire qu'il est guide et conseiller en tout pour les jeunes peintres."
  Alors, sur un blog consacré à la mémétique, je ne vais pas manquer de souligner à quel point V VG a copié J-F M :

" Ce n'est pas une copie pure et simple que l'on fait, c'est plutôt traduire dans une autre langue, celle des couleurs, les impressions en clair-obscur en noir et blanc."


L'image « http://idata.over-blog.com/0/13/42/39/milletsieste.jpg » ne peut être affichée, car elle contient des erreurs.
Jean-François Millet "La méridienne" (1866) crayon noir et pastel    29,2 X 42
Museum of fine arts BOSTON


L'image « http://idata.over-blog.com/0/13/42/39/lavieille.jpg » ne peut être affichée, car elle contient des erreurs.
La sieste bois gravé de Jacques Adrien Lavieille 14,8 X 22
(Van Gogh s'est servi de ce modèle pour réaliser sa "Sieste")



L'image « http://idata.over-blog.com/0/13/42/39/vincent.jpg » ne peut être affichée, car elle contient des erreurs.
Vincent Van Gogh "La sieste" (1889-1890) Huile sur toile 75 X 91
Musée d'Orsay PARIS

Voir aussi cet article incontournable de Civetta
(Cliquer sur le lien ci-dessus)

   Bien d'autres oeuvres de Millet seront répliquées par Van Gogh, comme les bêcheurs, le semeur, le vanneur, la fin de la journée, l'hiver aux corbeaux, les premiers pas, le bûcheron, les quatre heures du jour, le départ pour les champs, la grande bergère, une série de "travaux des champs"...
   Vincent a considéré toutes ces copies comme des traductions en couleurs  des tableaux de son maître. Quelles traductions !

   Dans tout cela le mimétisme, ça pourrait bien être la copie conforme d'un mème qui semble avoir valeur de modèle. Il faut bien reconnaître que la duplication des deux tableaux ci-dessus a atteint des records... Pas autant que celle de l'Angélus ou des Glaneuses de Millet, mais quand même quel succès mémétique !


Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Pierre CRESPIN - dans Mémétique appliquée
commenter cet article

commentaires

clovis simard 15/11/2011 21:51



Blog(fermaton.over-blog.com).No.17- THÉORÈME TOURNESOLS. - Les MATHS de L'ENCHANTEMENT.



film megavideo 16/07/2010 13:08


Bon site, je vous remercie pour votre aide, et je suis entièrement d'accord avec vous ! J'insiste, votre travail est très bon, je reviendrai régulièrement lire votre blog ! PS : Ca fait du bien de
vous lire !


aimela 11/12/2008 17:14

Lorsque je suis allée à la Hague visiter la maison de Prévert( le matin), nous sommes allés aussi voir la maison de Millet  et après nous avons peint. Malheureusement, ce n'est pas aussi beau que Van-Gogh. J'aime ce peintre ( après Dali)

civetta 16/01/2006 16:42

ça me touche d'etre qualifiée d'incontournable.. mais bon.... n'exagerons rien! j'ai juste ouvert mes oeils.. :)

Jean-Pierre 16/01/2006 15:43

Tu as un esprit parfaitement comme il faut Civetta et ce que tu présentes et écris sur ton blog le montrent à merveille. L'esprit analogique est le début des "eurêkas" possibles. L'essentiel est de s'engager sur le sentier de la bonne analogie : c'est - je le crois - ce que tu as fait pour Cranach / Van Gogh. Au moins, est-on sûr qu'il y a une analogie externe ou... exogène.Comme je dois me pencher prochainement sur un nouveau bouquin de correspondances de Vincent qui vient de sortir, je te tiendrai au courant au cas où...