Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 janvier 2006 1 30 /01 /janvier /2006 13:56
Dites moi qui a écrit ce texte et quel est le titre de l'ouvrage, s'il vous plaît...


"Dans l'espace des marchandises, ce n'est pas seulement la parole qui est séparée d'une situation vivante. Tableaux et visages, paysages et musiques, rites et spectacles, les événements de toutes sortes sont indéfiniment reproduits et diffusés par les livres, la presse, la photo, les disques, le cinéma, la radio, les cassettes, la télévision, hors de leur contexte d'émergence. Multiplié par les médias, emporté par mille voies et canaux, le signe est détérritorialisé.
Avant l'enregistrement du son et la radio, la majeure partie de l'humanité n'avait jamais entendu que les musiques de sa nation, de sa région, et toujours en liaison avec une circonstance particulière : chants de travail ou d'amour, seguedille ou bourrée, chansons de fête ou cantique religieux. Avant la photographie, le cinéma et la télévision, les images étaient attachées à des lieux, à des occasions, à des saisons. Désormais, les signes sont déliés. Le Territoire séparait la chose du signe, mais pour mieux les réarticuler par l'arbitraire de la convention, de la loi, de l'État. Sur l'espace des marchandises, les flux des signes courent sans frein. La coupure a si bien fonctionné que la transcendance ne fait plus lien.
L'écriture avait permis une analyse du discours, une réification des mots, une première décontextualisation du langage. Les médias opèrent une décontextualisation massive et généralisée de tous les signes qu'aucune transcendance ne vient plus réguler.
La sémiotique du Territoire distinguait la chose de sa représentation. Sur l'Espace marchand ou médiatique, il n'y a plus vraiment de chose, de référent, d'original. La monnaie continue à circuler en l'absence d'étalon-or. La mélodie écoutée à la radio ou enregistrée sur le disque n'a jamais été chantée telle que je l'entends : ce n'est qu'un effet de studio, cela n'existe que dans la sphère du spectacle. La presse et la télévision créent l'événement, produisent la réalité médiatique, évoluent dans leur propre espace plutôt que de nous envoyer les signaux des choses mêmes. La référence ne renvoie qu'à la médiasphère. Le grand magasin du signe, ou le Spectacle, devient alors une sorte de surréalité par quoi toute parole ou toute image doit passer si elle prétend avoir quelque efficacité."

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Le bateleur 08/02/2006 21:56

Son prénom est-il du genre de ceux sur lesquels on peu batir des oeuvres cathédrales ?

Jean-Pierre CRESPIN 08/02/2006 22:35

Absolument, tu brûles ! Si mon Kepha, le petit Araméen, savait ça ?...

Viviane 08/02/2006 11:11

J avais pense a Derrida, mais maintenant  j opterais pour Serres

Jean-Pierre CRESPIN 08/02/2006 14:06

En écartant Derrida et en lui préférant Serres, tu t'approches de ce phare immense qui éclaire la pensée francophone et mondiale. C'est mon maître incontesté  en philosophie très contemporaine juste à côté de Gauchet qui est, en même temps qu'un esprit puissant, un vieil ami...Mais j'aime beaucoup Michel Serres aussi, car sa pensée m'illumine, même si elle ne me donne pas autant que ces deux-là, la direction à suivre...

Russalka 07/02/2006 10:37

Je jette l eponge, Jean Pierre,  il ne fait pas bon aimer jouer et trouver, je ne jouerai plus qu en silence, je declare forfait sur tes trois textes, merci cependant de les avoir mis en ligne et bisous a toi...

Jean-Pierre CRESPIN 07/02/2006 20:51

Mais Viviane tu continues de jouer si tu le souhaites et tu arrêtes quand tu veux.Je vais donner quelques indices nouveaux pour que chacun puisse cheminer vers la découverte d'une piste prometteuse, d'un nom d'auteur ou même d'un titre.Ne fais pas de projections ou d'hypothèses définitives...J'aime tellement mieux quand tu joues et quand tu trouves et ça ne me dérange pas non plus que tu joues et ne trouves pas. Ce n'est qu'un jeu !

Le bateleur 06/02/2006 08:52

s'est-il a un moment passionné d'arbres ?

Jean-Pierre CRESPIN 06/02/2006 12:12

Oh oui, beaucoup ! Il a cultivé cette passion en compagnie d'un ami. Des arbres très particuliers bien sûr, à feuilles persistantes et à l'arborescence potentiellement infinie.Tu brûles là Luc ! Ne mets pas le feu au buisson ardent. LOL !

Le bateleur 04/02/2006 22:38

Animateur d'une émission radio ?

Jean-Pierre CRESPIN 05/02/2006 20:48

Bin, il va dans des émissions radiophoniques mais si tu penses à AF en FM c'est non.