Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 janvier 2006 1 30 /01 /janvier /2006 17:20
    Un texte qui est le début d'un ouvrage assez récent pour réjouir les amoureux du Nouveau Monde...
Quel est le titre du livre et le nom de l'auteur (qui a quand même obtenu le prix fémina il y a quelques décennies !)
QUI  EST-CE ? C'est dans  ..............................   ........................... ?


   "C'était un jour où, plus que les autres, l'Amérique me manquait, au point que je me sentais, dans le Vieux Monde où je suis né et où je vis, en manque du Nouveau. En exil. Des merveilles depuis le matin entraient en moi, sortaient de moi, revenaient, rapides à la façon des nuages que le vent prend en chasse, merveilles fiévreuses puisées à mes voyages américains et que la mémoire, qui les avait retenues, activait, là dans la forge des souvenirs dont elle poussait soudain les feux mais je reconnaissais d'autres images, à venir et à vérifier celles-là, toutes issues de mes lectures, de mon savoir, de ma voyance, de ma méditation, appréhension et impatience des choses d'Amérique. Faucon Pélerin a surgi à ce moment où tant de richesses eussent pu me submerger...
   De toutes les images qui me font une vie intérieure, le faucon pélerin est celle peut-être que je j'aime le plus... Celle dont j'ai le plus besoin, en Europe. Un jour, voici longtemps, mon esprit happa l'oiseau, qui depuis lors ne cesse de m'habiter. En moi son nid, ses erres, ses pinces...
Mystère Faucon Pélerin. Les autres me traversent mais lui, son aire est en moi."

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Viviane 10/02/2006 12:01

Tu as raison, Jean Pierre, ce n'est qu'un coup de blues... J'en ai vu d'autres, c'est surement l'accumulation.
..
c'est etonnant que cet auteur parle de sa voyance de meditation de son savoir. on dirait un initie.
En fait je ne lis que peu de romans les deux seuls prix femina que j'ai souvenir d'avoir lu sont l'e pays ou on n arrive jamais' et 'l'oeuvre au noir 'de Yourcenar.
je me souviens d' un auteur, alexandre jardin - a cause du mot bucolique- mais comme je ne veux pas aller voir de quoi il retourne sur une liste...
c'est interessant cette histoire de forge, de feu des souvenirs, est-ce que le feu a de l'importance dans cette histoire? 

Viviane 09/02/2006 12:14

Luc, je ne me censure pas.
Ta BAL me renvoit mes messages depuis un semaine Cela m a gache mes vacances. Qu AOL censure de temps en temps, je veux bien le croire, que cela censure systematiquement ce nest plus du hasard.
Je me desinscris de l Atelier et pose a jamais la plume, sans doute est-ce mieux ainsi, je viendrai jouer aux enigmes de Jean Pierre en silence, par mail prive.
 
Merci a toi, Jean Pierre de ta fidelite tu m' as apporte infiniment de tendresse et d' ecoute et de soutien, le blog restera ouvert a la promenade, 30 000 visiteurs depuis le 11 aout dernier ce n est pas rien, mais manifestement je fais partie des auteurs inconnus et qui le resteront, c est sans doute cela la patience...
 
Je t embrasse tres fort, pas le courage de repondre a tes mails ni aux commentaires sur mon blog pas le courage d aller lire les autres plus le courage. Besoin de silence, laisse moi panser mes blessures car aujourdhui j ai trop mal pour reflechir je ne suis qu une plaie.

Jean-Pierre CRESPIN 09/02/2006 20:25

C'est un coup de blues Viviane. Je suis sûr que tu vas revoir tout cela beaucoup moins dans la grisaille et les explications catastrophistes dans moins d'une semaine.Moi aussi je t'embrasse et j'attends juste que tu te remettes en forme pour recommencer à écrire, à jouer, à chercher et à prendre la vie comme une grande aventure de part et d'autre d'un canyon plein de surprises, de secrets et de mystères de toute nature.Si j'avais seulement une de mes relations qui bosse à aol, j'essaierais de percer les mystères de ce géant des trous de gruyère de la toile...

Le bateleur 08/02/2006 21:54

Viviane ce serait dommage de te censurer
aurais tu trouvé ?
A-t-il un prénom composé ?

Jean-Pierre CRESPIN 08/02/2006 22:27

Non ! Il a un prénom tout simple d'origine celtique, dérivé d'un arbre noble. Son patronyme est très doux, bucolique à souhait...

Viviane 08/02/2006 14:37

Je n ose plus jouer, et pourtant j en ai tant envie...
ce qui m intrigue est cette presence de faucon pelerin, comme sil s agisait d un chamanne

Jean-Pierre CRESPIN 08/02/2006 22:23

Mais si, joue ! J'ai choisi cet auteur, ce livre et ce passage espécialement pour toi.L'image du faucon pélerin est sans doute celle qu'il aime le plus. Un peu comme moi mais dans mon cas, c'est le faucon crécerelle : tu as vu, il y en a un dans mon bureau qui me regarde faire semblant de travailler ou qui fait semblant de ma regarder travailler, j' me souviens plus très bien. Il a un patronyme très doux et un prénom sympathique.

Le bateleur 06/02/2006 08:58

Je résiste (difficilement) à aller voir la liste des Fémina
...
A-t-il beaucoup écrit de romans ?

Jean-Pierre CRESPIN 06/02/2006 11:30

Oh c'était quand même après "Le pays où on n'arrive jamais"...Oui, pas mal ! Il a même reçu d'autres prix que le Fémina.