Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 juin 2008 3 11 /06 /juin /2008 11:10
À une époque où il est de bon ton de stigmatiser les actes ignobles qui ont conduit à la mise en esclavage de millions d'Africains et à leur déportation transatlantique vers le Nouveau Monde, en demandant aux Occidentaux de faire acte de repentance pour cela et pour le colonialisme qui a suivi, qu'en est-il des origines de l'esclavage en Afrique et au Moyen-Orient ? Que sont devenus tous ces esclaves (noirs ou blancs d'ailleurs) que les Arabo-Musulmans négociaient depuis des lustres ?
 Déportation contre génocide ?

L'anthropologue Tidiane N'DIAYE s'explique sur ces points dans un livre qui ne craint pas de dire tout ce qui a été occulté pendant des siècles.
Qui nous dira enfin la vérité ?


"Les Arabes ont razzié l'Afrique subsaharienne pendant treize siècles sans interruption. La plupart des millions d'hommes qu'ils ont déportés ont presque tous disparu du fait des traitements inhumains. Cette douloureuse page de l'histoire des peuples noirs n'est apparemment pas définitivement refermée. La traite négrière a commencé lorsque l'émir et général arabe Abdallah ben Saïd a imposé aux SoudanaisBakht' (accord), conclu en 652, les obligeant à livrer annuellement des centaines d'esclaves. La majorité de ces hommes était prélevée sur les populations du Darfour. Et ce fut le point de départ d'une énorme ponction humaine qui devait s'arrêter officiellement au début du XXe siècle.

"Le travail de l’anthropologue et économiste Tidiane N’Diaye se définit par un projet clair et précis : réécrire avec objectivité et sans complaisance l’histoire négro-africaine. Tragédie des traites transatlantiques et arabo-musulmanes, des diasporas, grandeur de l’empire éthiopien, ghanéen ou malien, héroïsme des révoltes (les marrons), ‘L’Eclipse des dieux’, son livre précédent, était un condensé d’une histoire des peuples noirs falsifiée ou oubliée. Avec ‘Le Génocide voilé’, l’essayiste se focalise sur le sujet à la fois tabou et polémique que représente la razzia de l’Afrique subsaharienne par les Arabes sous la forme d’un commerce violent et d’un génocide méconnu. Lui-même noir, musulman et chercheur, N’Diaye a su transcender le pathos masochiste occidental et éviter les concessions filiales pour dresser un constat accablant à partir d’une enquête sérieuse et documentée. Loin de se contenter de comparer la traite occidentale à celle évoquée dans ce livre, il préfère témoigner de cette amnésie tout en tentant d’en expliquer les causes. Ainsi, c’est avec courage et sincérité qu’il confirme la persistance de l’esclavagisme dans certaines régions, qu’il interprète, par exemple, le conflit du Darfour de ses précieuses informations, qu’il dénonce la brutalité passée et inavouée du prosélytisme islamique envers les populations africaines, qu’il objective, enfin, la volonté actuelle de “voiler” ce génocide.
L’intérêt de ce livre réside également dans l’absence de ressentiment ou d’idéologie au profit d’un souci évident de réhabilitation historique et d’une justesse des affirmations. Un livre étonnant, exaltant - paradoxalement passé inaperçu - mais qui a l’avantage d’éclairer le passé pour mieux appréhender le présent et investir l’avenir d’un regard neuf
et lucide, sans volonté de nuire ou d’opposer."

 



Voir aussi les agréables razzias effectuées par les Barbaresques pour capturer des esclaves blancs : une époque oubliée semble-t-il...

(Cliquer sur ce lien)
 
Malek CHEBEL a écrit un livre sur l'esclavage en terre d'islam. Il y remet lui aussi les vérités à plat et gomme bien des idées reçues et personne ne pourra le suspecter d'arabophobie ou d'islamophobie :

(Cliquer sur ce lien)
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Merlin le zététicien des Mèmes - dans Peuples du monde
commenter cet article

commentaires

aimela 13/06/2008 13:01

Je vais peut-être encore dire des conneries  tant je suis inculte sur beaucoup de choses mais je suis humaine avant tout avec mes croyances ( je ne parle pas de foi, je suis anti religion quoique je sois baptisée par mes parents. ) pour moi toutes les religions à plus ou moins de degrés mettent les plus faibles dans l' esclavage , mais est ce les religions ou les hommes qui les gouvernent . on a vu le christianisme au 15 siècle je crois avec l'inquisition, l'islamisation est pareille  maintenant . en a t'il toujours été ainsi  ?  Les pauvres qui souvent ne savent pas lire  qu'ils soient d'Afrique ou d'ailleurs  n'ont que les paroles d'un chef . c'est très facile à ce chef et ses sbires de convaincre des millions  de gens . c'est facile de les tenir dans la poigne de la bêtise au nom d'un dieu quel qu'il soit .  J'ai écouté ce qu'a dit ce monsieur sur la vidéo et je j'ai appris énormément de chose sur l'esclavage d'hier ou d'aujourd'hui , je dis bien aujourd'hui car s'il a disparu sous une certaine forme, il existe sur une autre et toujours aussi bestiale .excuse moi ce commentaire qui peut-être mauvais mais je cherche à mon niveau des réponses aux questions qui me viennent au fur et à mesure que j'apprends

Merlin le zététicien des Mèmes 20/06/2008 22:58



Non, tu ne dis pas de bêtises Aimela. Je posterai une suite à cet article à ton intention.
L'islam est une religion invasive en ce moment comme elle l'était déjà au VIIème siècle et jusqu'en 1492.
Oui, le manque d'éducation favorise toutes ces sujétions et asservissements. D'ailleurs l'islam en un mot c'est "SOUMISSION"...
@ byintôt



Viviane 12/06/2008 21:24

je suis revenue lire et suis très très contente que ce soit un noir musulman modéré et serein qui ait eu cette démarche de courage et de dignité. Puisse-t-elle être suivie de nombreuses autres prises de conscience ... Partout dans le monde musulman.

Merlin le zététicien des Mèmes 20/06/2008 23:01



Oui, cela montre sa sagesse et son courage. Les mensonges nous ont fait beaucoup de mal mais c'est intéressant de rendre les gens (d'Occident)
coupables...



Viviane 11/06/2008 17:46

Précisonsje ne suis pas raciste quoique les esprits faibles aient tendance souvent à assimiler le rejet de la religion islamique à un racisme anti arabe ou maghrébinmais éprouve une haine profonde pour le Coran dont j'ai hélas vu de mes yeux la manière dont il était appliqué à la lettre en Afrique. Aussi bien par des musulmans noirs que issus d'autres couleurs du monde.Les enfants excisées, les filles assassinées à la naissance, les femmes vendues sur les marchés aux bestiaux, les opposants à la religion pendus haut et court sans jugement au Cameroun, le personnel noir qui arrivait chez nous après être passé par les ambassades ou consulats des pays Arabes ou maghrébins, maltraités, fouettés laissés pour morts souvent sur un trottoir...Cette religion , ses textes fondateurs et la manière dont ils sont poussés au bout de leur logique par des types qui ne voient pas plus loin que leur museau ou à qui on a fait un tel lavage de cerveau qu'ils ne savent plus penser, sont la honte de l'humanitéEt je crains que les peuples qui y sont asservis n'aient plus la force de lui dire non.

Merlin le zététicien des Mèmes 11/06/2008 21:28




Religiophobe c'est sans aucun rapport avec le racisme. Ce sont d'ailleurs les sbires du délicieux ayatollah Khomeiny (oops) qui ont initié le délit
d'islamophobie en cherchant à l'assimiler à un racisme. Mais les religions ne font pas des races que je sache !



Viviane 11/06/2008 16:07

Je rajoute quelques exemples de sourates très... parlantsislam, religion de tolérance? Et dire que ce sont des millions d'humains qui sont embrigadés dans ces conneries. Et en crèvent! Le Coran est un avertissement pour l’univers (Sourate LXXXI, 27). Les infidèles sont vos ennemis déclarés (Sourate IV,102). Nous
vous appellerons à marcher contre les nations puissantes, vous les
combattrez jusqu’à ce qu’elles embrassent l’islamisme (Sourate XLVIII,
16). Faites la guerre à ceux qui ne croient point en Dieu ni au jour
dernier, qui ne regardent point comme défendu ce que Dieu et son apôtre
ont défendu, et à ceux d’entre les hommes des Ecritures qui ne
professent pas la vraie religion. Faites-leur la guerre jusqu’à ce
qu’ils payent le tribu de leurs propres mains et qu’ils se soient
soumis (Sourate IX, 29). J'en passe sur les noms d'oiseaux dont sont abreuvés les victimes potentielles de ce livre: Les infidèles sont des méchants (Sourate II, 25, 26, 255, sourate
VIII,38, sourate LII,47, Sourate LXXI,29)des perfides (II,26), des
imposteurs (Sourate III,54), des impies (Sourate III,144)des pervers
(Sourate V,75) les plus pervers de tous les êtres créés (Sourate
XCVIII,5) des menteurs (Sourate VI, 28, Sourate LI,10) des réprouvés
(Sourate VII, 44) pas animaux plus vils, sourds et muets (Sourate VIII,
22 ? 57),des criminels (Sourate X,14,
Sourate LV,43 ? Sourate LXXVII, 46)des injustes (Sourate IX,et Sourate
X, 53)) des hypocrites (IX, 69) des maudits (Sourate IX, 69)des
prévaricateurs (sourate XLVI, 19) des fourbes (Sourate LII, 46). j'en passe sur les discriminations raciale, incitation au meurtre, etc.  O croyants ! ne prenez pas pour amis les juifs et les chrétiens, ils
sont amis les uns des autres. Celui qui les prendra pour amis finira
par leur ressembler, et Dieu ne sera point le guide des pervers
(Sourate V, 56.) Les mains de Dieu sont liées, disent les Juifs. Que
leurs mains soient liées à leur cou, qu’ils soient maudits pour le prix
de leurs blasphèmes (Sourate V, 69). Charmante divinité que cet Allah...Je m'en vais relire les évangiles, bien plus calmes...

Merlin le zététicien des Mèmes 11/06/2008 21:25



Tu as raison : le Coran n'est pas le règlement de la RATP (Religion d'Amour, de Tolérance & de Paix. C'est le livre de la soumission des femmes aux
hommes et des plus faibles aux plus forts.



Viviane 11/06/2008 15:46

Qui dira la vérité? Toi, avec un courage auquel je voudrais rendre hommage. Et cet homme est une voix courageuse aussi, qui ose, qui ose le mot fort et pivot de son discours: " abdication" des élites face aux potentats religieux de pacotille et pourtant si puissants et criminels.Aucune forme d'esclavage ne doit être tolérée et par conséquent aucune ne doit être occultée sous des prétextes de ne point fâcher des amis potentiels (ou des partenaires économiques?).Je lisais à ce sujet ceci que je te transcris d emémoire: L’histoire relate que quelque 11 millions d’Africains ont été envoyés en esclavage en Amérique et environ 13 millions dans les pays islamiques, ce qui donne un total de 24 millions d’esclaves africains. Mais pour obtenir un esclave, d’autres devaient être tués, afin que la tribu se soumette. Les vieux, les malades et les enfants étaient laissés sur place sans ressources et mouraient. Ces morts collatérales sont prudemment estimées de l’ordre de 5 sur 1. De sorte que sur 1400 ans, quelque 120 millions d’Africains ont été tués pour alimenter les profits de l’Islam.Juste un souvenir, il date de 36 ans. En Haute Volta, le Moro Nabah est le che spirituel musulman, le guide du peuple. Cet homme possède quarante femmes. Je les ai vues, toutes nourries de force comme on nourrit des oies, gavées, dans un pays de famine. Toutes recouvertes de bracelets d'or et de bronze aux chevilles et aux bras, véritable empêchement vu le poids s'ajoutant au leur à une quelconque fuite. Toutes, surtoutexposée à l'air libre DANS DES CAGES GRILLAGÉES, comme des animaux de zoo. Elles étaient la richesse du grand homme, autant que son bétail.Et les multiples enfants de ce dignitaire musulmans estropiés à la naissance et postés pour faire la mendicité dans Ouagadougou ou Bobo Dioulasso , comme les fils de ministres d'ailleurs... les filles vendues aux marabouts ou aux cheiks de passage et qui disparaissaient sans que quiconque s'en inquiète. On ne parle pas de cet esclavage qui faisait d'une éthiopienne pendant des siècles trois fois moins qu'une blanche ( une presque blanche comme le sont les éthiopiennes se vendait trois fois moins cher au marché aux esclaves.. que dire du prix des pauvres noires...) Un esclavage qui dure encore aujourd'hui, qui est la traîte des femmes noires vers les pays Arabes. On ne parle pas assez du mépris de l'humain (e ) contenu dans la moindre sourate de ce livre infect, à brûler, à détruire, qui s'appelle " Coran".la preuve que l'esclavagisme est partie intégrante de cette religion?la sourate des abeilles, verset 71:Dieu a favorisécertains d'entre vous, plus que d'autres,dans la répartition de ses dons.Que ceux qui ont été favorisésne reversent pas ce qui leur a été accordéà leurs esclaves,au point que ceux-ci deviennent leurs égaux....reversez un peu histoire de vous ouvrir les portes du paradis mais pas trop quand même...Belle conception d el'égalité entre les êtres.oui, il y aurait à dire mais quand donc des hommes et femmes courageux vont ils se lever pour faire l'éxégèse de ces textes pondus par un malade mental, un violeur de petites filles, un partisan du généocide organisé? pardonne la virulence mais... je ne suis pas croyante, en aucune religion révélée, aucune, mais à choisir entre une religion de partage et de pauvreté ( et même si en son nom ont été commis bien des crimes hélas) et cette infection, ce truc infame et purulent qui assujettit des millions d'êtres humains parmi les plus faibles encore aujourd'huice livre abominable pensé (?) par un sadique névrosé, je choisis.merci d e ton courage, jJean-Pierre.

Merlin le zététicien des Mèmes 11/06/2008 21:22



Aucune forme d'esclavage ne doit être occultée. Même celle de l'esclavage moderne du travail sous-rémunéré pour que les actionnaires touchent des
pactoles et leurs valets (les grands patrons) des super-salaires assortis de stock options et leurs départs fêtés à coups de parachutes dorés.