Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 novembre 2007 7 18 /11 /novembre /2007 19:21
Wafa Sultan* s'exprime sur iTV à propos de l'islam

* "Wafa Sultan a grandi en Syrie dans une famille musulmane traditionnelle. Son père, musulman dévot, était négociant en céréales. Jusqu’à l’âge adulte, Wafa Sultan suit tous les préceptes religieux.
Sa vie bascule en 1979 : alors étudiante en médecine, elle assiste à l’université à l’assassinat de son professeur par des membres des Frères Musulmans. " À ce moment précis, j’ai perdu la foi en leur dieu, et commencé à remettre en question tous nos enseignements. C’était le tournant de ma vie, et cela m’a amenée à la situation présente".



Partager cet article

Repost 0
Published by Merlin le zététicien des Mèmes - dans Mèmes religieux-anti-religieux
commenter cet article

commentaires

Dr Boudjemaa ALIA. 25/12/2008 17:27

      La sagesse est de ne pas juger les gens sur ce qu'ils disent ni sur ce qu'ils font ; les mots et les gestes ont une infinité de sens et d'interprétations, mais les juger sur les résultats de leurs actes sur la société qu'ils sont sensés représenter et un certain temps, guider. Ce qui nous entoure est plein à craquer de logique et vide de morale. La majorité de l'humanité, n'ayant rien à se mettre sous la dent, souffre de son estomac, Une minorité a mal à l'estomac parce qu'elle a mangé sa part et celle de ceux qui souffrent de leur estomac. Actuellement les droits s'achètent est les devoirs s'enterrent d'eux même. Je fais ce monde à pied et je le vois d'en bas où tout est clair. Vous ne pouvez sentir le feu que lorsque vous avez le pied dessus. Il y a trois types de voleurs chez lesquels les devoirs avaient été enterrés depuis bien longtemps.    -Le voleur victime que nous connaissons tous et que nous jugeons et condamnons sévèrement est une victime qui n'a pas de quoi s'acheter ses droits. Ils avaient été achetés par le voleur intelligent.     -Le voleur intelligent est celui qui achète ses droits et ceux des voleurs victimes.   -Le vrai voleur es celui qui vont les droits de tout le monde au plus offrants, les voleurs intelligents.    Le voleur victime ne vole pas, il ne fait que partir à la recherche de ses droits et se trompe de porte ; Au lieu de frapper à celle du vrai voleur ou de celle de celui qui avait acheté ses droits et ceux de ce voleur victime, il frappe à la porte de celui dont les droits avaient été achetés par le voleur intelligent et vendus par le vrai voleur. Je crois que les citoyens du tiers monde sont déjà partis à la recherche du vrai voleur caché derrière son protecteur et commanditaire, les hommes d'affaires sans scrupules élus à la tête des pays où les citoyens sont libres mais naïfs.  Les occidentaux placent des bombes un peu partout dans le monde et elles finiront la plupart, par exploser chez eux. Leur raison n'est autre qu'une pétrola. Monsieur Bush, après avoir gagné la première bataille aurait du laisser l'armée irakienne tell qu'elle était, ne pas la dissoudre et allez vers des élections est avec une séparation des pouvoirs exécutifs, législatif et parlementaires. Comme c'était une pétrolade le résultat, vous le connaissez. Monsieur Bush est entré en Irak par les airs, porté par un tomahawk,il est à la recherche de l'issue de sortie chevauchant une chaussure. Je crois qu'il faut diviser nos musées de l'histoire humaine en deux pavillons, le pavillon du palais de l'histoire et celui de la poubelle de l'histoire. Ce livre est divisé en deux, une partie raison adressée aux hommes de sciences et une partie de sagesse adressée aux hommes de foi. Ce livre va dresser tout le monde contre moi ou au moins la partie raison chez laquelle manque la sagesse, ou la partie sagesse chez laquelle manque la raison. Si je ne suis pas condamné par les uns, je le serais sûrement par les autres. Hommes, je suis prêt à me sacrifier et à laisser mes six enfants orphelins pour sauver les vôtres, les enfants des deux côtés, de la raison et de la sagesse en conflit, de l'orphelinat. Avant les malheurs n'arrivaient qu'aux autres, maintenant, ils vont se généraliser. Les citoyens du tiers monde n'ont rien et n'auront rien à perdre ; les occidentaux ont tout et, ils vont tout perdre. Je crois que cette armée, les émigrés et les terroristes tous forcés à le devenir est en route.
    Tous les problèmes de l'humanité n'ont aucun rapport avec nos cultes et nos cultures ; elles ont comme point de départ la vente des droits des autres par les vrais voleurs hypnotisés par le gain facile, et l'excès de raison et le manque de morale des voleurs intelligents qui sont arrivés à pousser nos enfants à enterrer leurs devoirs et à chercher à partir à la recherche de leurs droits empruntant le chemin de la terreur. Les aides  envoyées aux affamés des pays du tiers monde sont utilisées par leurs gouvernements clandestins pour acheter des armes et garnir le cadre de leur pouvoir avec.
Nous sommes des milliardaires en logique et raison, et des pauvres en morale et sagesse. Ceux qui souffrent de leur estomac sont entrain d'exploser de famine et ceux qui  ont mal à leur estomac, d'imploser de peur et d'insécurité. La logique et la raison sont faites pour partir à la recherche de la paix en passant toujours par une déclaration de guerre et gagner toutes les batailles. La morale et la sagesse sont faites pour perdre toutes ces batailles et emporter la guerre. Le monde n'est pas ce que nous voyons réellement. Ce que nous voyons n'est que le reflet de ce que nous croyons voir.  Notre créateur est la lumière des lumières, source de toutes les lumières ; vivre c'est être éclairé par cette lumière. En regardant les objets, nous ne faisons qu'interpréter la lumière qu'ils réfléchissent et deviner les objets qui la renvoient ; éteignons la lumière pour vérifier. Le but de cette lettre est de ne pas demander aux gens de croire en Dieu ; le culte est un droit et un devoir privé inviolable mais nous n'allons tout de même pas jeter à la mer, les gens qui croient en Dieu ; ils risquent de chercher à en faire de même. Nous devons les écouter sinon, en cherchant à ne pas le faire et surtout  à leur imposer notre logique et notre raison, notre façon de voir, nous risquons de les pousser à nous imposer leur morale qui n'a souvent aucun rapport avec la vérité cultuelle. Se trouvant sur le même bateau, nous allons tous couler. Si Dieu n'existe pas les croyants n'ont rien gagné, les mécréants n'ont rien perdu mais, si Dieu existe, les premiers ont tout gagné, les seconds, tout perdu.  Médecin, je facilite la vie, je ne la donne pas. J'avais remarqué des phénomènes inexpliqués, une grossesse à terme, une dilatation complète du col, un bassin normal et un foetus avec un périmètre crânien normal refuse de sortir de l'utérus de sa mère. Je demande au mari de déposer sa main sur le ventre de son épouse et l'accouchement se fait d'une façon miraculeuse. Comment  l'expliquer ? Ce que nous connaissons n'est que la partie de l'iceberg visible. Le malade est un être plus une maladie ; nous nous occupons de la maladie et nous négligeons l'être.  Ce qui explique nos échecs dans tous les domaines.  La maladie est le résultat d'un conflit entre notre morale, la sagesse, et notre raison, notre logique ou celle de notre milieu environnant, qui prépare le terrain à toute sorte de troubles. J'ai un tempérament méditerranéen que vous connaissez, il aime plaisanter, même en sciences. Na+ et Na+ donne Na2, mise en commun des électrons de la couche périphérique, c'est logique et c'est vrai jusqu'à preuve de ce qui est plus convainquant. Na+ et K+ ne s'associe jamais pour donner NaK. Ils sont dans le même cas, un électron manque à la couche périphérique mais le nombre de couche diffère. Cela est vrai jusqu'à preuve du contraire. Avancer dans la connaissance c'est toujours se poser des questions non par pour connaître toute la vérité mais se rapprocher le plus possible et surtout discuter, dialoguer et débattre des sujets divers non pas pour chercher à imposer son point de vu mais connaître les gens et discuter avec eux autour d'une table ou assis par terre avec chacun une tasse de café dans la main. Nous allons entamer un sujet peut être intéressant. Le système solaire est structuré de la même façon qu'un atome ; toute l'énergie de l'atome est concentrée au niveau de son noyau, celle du système solaire au niveau du soleil, une similitude. Nous connaissons le système solaire, le macro atome, et ses planètes, les macro électrons. Basons-nous sur ce que nous connaissons presque, et déduisons ce que nous ne faisons que déduire et voir ce que cela va donner sans rejeter ce que nous connaissons déjà. C'est une simple question de curiosité. Les électrons ne sont peut-être pas par paire et les micro atomes sont peut être structurés de la même façon que notre système solaire, les autres systèmes stellaires peut être aussi. Le système solaire est composé du soleil et de onze planètes, nombre au sujet duquel nous en reparlerons. Je crois que le système solaire représente le macro atome de sodium de l'univers, la terre, son macro électron n°3 en partant du noyau soleil. L'homme habite sur la terre, le macro électron n°3 du macro atome sodium de l'univers, le système solaire. A partir de micro atomes l'homme avait été assemblé ; à partir de macro atomes l'univers avait été  créé. L'homme est   composé d'un corps, d'une logique, d'une âme et d'une morale, tous liés par un Roh, en est-il de même pour l'univers ? Vous allez me parler du corps univers et de sa raison, moi,je vais vous parler de son âme et de sa morale, sa foi. Discuter n'est jamais imposer son avis mais se compléter. 
   Le manichéisme, la manie religieuse, la psychose maniaque religieuse rejette la raison et penche trop du côté de la foi ; le but de ce que je fais est de se baser sur la raison, la logique sans rejeter la vraie foi, la sagesse. La foi ne peut être vraie que lorsqu'elle est sage. Ne pas équilibrer entre les deux, c'est risquer de tout perdre. L'âme existe-t-elle ? Est-ce l'homme qui descend du singe ou le singe qui descend de l'homme ou ni l'un ni l'autre ? C'est en apprenant au gens à dialoguer et à discuter librement que nous éviterons des conflits ; le terrorisme en est le chef d'œuvre des excès de logique, la raison, et de manque de morale, de sagesse. Un esprit sain dans un corps sain, partir d'un corps pour arriver à un esprit sain ; je crois que la sagesse est de dire un corps sain dans un esprit sain. Nous basant sur la raison et négligeant la sagesse. Les conflits entre les cultes et les cultures n'existent que dans nos têtes. En cherchant à dresser le monde pour nous, nous l'avons dressé contre nous, pourquoi, qui et comment ? Je suis à la recherche des thèmes délirants, causes des conflits entre les cultes et les cultures dont le résultat est la pièce de paranoïa que nous jouons actuellement. Qui prouve que ce sont les cultures et les cultes qui avaient entraîné cette crise ? Elle a peut être comme point de départ les excès de logique et le manque de morale des gens sensés nous guider, les politiciens auxquels nous allons dire cesser de faire de la Politique, en occidents dites nous la vérité et un peu plus de sérieux de la part de l'électeur occidental, dans son choix électoral, dans le reste du mode laisser les peuples choisir. Actuellement ce sont les gouvernements qui se font la guerre entre eux ; les peuples n'y sont pour rien ; les uns sont faits pour tirer dessus, les autres, pour être dépensés. Les juifs sont entre le marteau des habillés en musulmans et l'enclume des habillés en chrétiens. Seront-ils écrasés par l'enclume ou le marteau. Les causes sont peut être ailleurs et les commanditaires cherchent peut être à nous mettre sur une mauvaise piste. N'attendez pas la vérité de la bouche d'un roi qui dit à son peuple : "Peuple (troupeau de moutons) ne réfléchis point, le roi (e loup) est là pour réfléchir à ta place". Ces conflits sont là et, pour le moment je cherche à éviter les dépôts de bombes et si elles sont déposées, à les désamorcer. Je suis à la recherche des causes des conflits, non de conflits.
                                                                  La raison c'est la logique ; pour la foi, droit et devoir privé, laissons la au temps. Si Dieu existe, les vraies croyants vont tout gagner, les mécréants, tout perdre ; s'il n'existe pas, les premiers n'auront rien gagné, les seconds, rien perdu. La raison et la foi sont des variables dont la somme est une constante dépendante et propre à chaque individu. La plupart des gens regardent le monde d'en haut et le voient en gros ; quelques uns l'observent d'en bas et arrivent à le voir en détail. Jeunes, ce que nous gagnons en raison, nous le perdons en foi, mais avec l'âge, nous commençons à perdre en raison et à gagner en foi, simplement à perdre la raison. J'écris toujours en plaisantant, et vous, je vous écris le cœur tendu dans la main droite, l'autre main écrivant pour trouver les causes des conflits qui sont maquillées de culte et de culture pour passer inaperçus et entretenir le conflit. Je crois que l'humanité est sur une mauvaise piste et qu'elle doit revoir ses données qui ne sont, peut-être qu'un thème délirant, point de départ de la crise de paranoïa que nous faisons et vivons actuellement.
 
 
             "Lorsque les droits sont vendus aux enchères, les devoirs s'enterrent d'eux même".                                                      Merci.
  
                                                    Amicalement et sincèrement.
                                                                                         Dr ALIA.

Dr Boudjemaa ALIA. 24/12/2008 18:01

            Réponse à la lettre du Docteur Wafa Soltane.
 
A ma chère fille spirituelle et collègue, j'adresse toutes mes condoléances dans cette lettre qui va sûrement t'aider.   
Le coran est un livre de culte et de sciences multidisciplinaires. En cherchant é l'expliquer et à comprendre le sens de ses mots, les arabes nous en empêchent. Il n'a jamais interdit quoi que ce soit ce sont les omawides et les abbasside qui nous ont tout interdit, le culte Islam compris. La seule chose autorisée est le houbalisme et le maraboutisme qui n'est autre que de l'affairisme, de la raison maquillée de foi.
Le Coran parle de choura qui veut dire démocratie avec un peu plus de morale et un peu moins de logique, de raison, que celle d'aujourd'hui et nous sommes les prix Nobel de despotisme. Le premier mot de la première du Coran est "Lis au nom de ton seigneur" et ensuite" lis au nom de ton Dieu le bon", dans la deuxième phrase du coran et nous des analphabètes multidisciplinaires. Le Coran définit Allah comme la lumières des lumières source de toutes les lumières, vivre c'est être éclairé par cette lumière. Il dit aussi que le soleil tourne autour du soleil ; il sous entend que le soleil est le centre physique du système solaire, il a raison, c'est juste. L'évangile dit que le soleil tourne autour de la terre ; il sous entend que la terre est le centre spirituel du système solaire, il a raison c'est vrai. Le soleil est le centre de gravité physique du système solaire, la terre son centre de gravité spirituel. Nos livres sacrés sont un et unique ; ils ne sont différents que dans nos têtes.
Le coran dit : " Si tu assassines une seule personne c'est comme si tu avais assassiné l'humanité entière ; si tu sauve une vie, c'est comme si tu avais sauvé l'humanité entière".
L'évangile dit :"Aimer Dieu comme tout et aimer son prochain comme soit même." C'est la même chose. La différence n'est que dans nos têtes qui cherchent à privatiser le seigneur qui va nous juger non pas selon nos cultes mais selon ce que nous avons dans notre cœur. Nous sommes victimes des dieux créés par les hommes et qui n'existent que dans leurs têtes. Jéhovah, Dieu et Allah sont des noms différents de notre créateur qui veulent dire la même chose, le divin. Ce qui se passe actuellement n'est qu'un conflit entre la logique, la raison des hommes et de leurs corps, et la morale, la sagesse de la foi, la vraie.
Le cœur est le centre de la morale, le cerveau, celui de la logique, le corps, vous le connaissez, c'est le reflet de la lumière que vous interprétez  et vous déduisez  que c'est un corps. Eteignez la lumière et il va disparaître. Pouvez-vous me prouvez que ce que vous déduisez est réellement ce qu'il y a devant vous ? La morale est représentée par le champ électromagnétique cardiaque, la logique, par le champ électromagnétique du cérébelleux. L'âme se trouve quelque part sur la résultante des deux champs ; cette dernière, la résultante des deux champs, n'est autre que notre conscience. La conscience est la résultante de la logique et de la morale, de la raison liée au corps et de la sagesse liée à l'âme. Il suffit de fabriquer un détecteur de morale et de logique, de mesurer leur résultante et découvrir les corps maquillés de santé, cachant l'esprit souffrant du premier groupe, résultat du corps maquillé de santé, cachant un esprit malade du deuxième groupe. Comme la doit être égale à la morale et leur somme, une constante, il faut faire attention aux pertes et aux gains.
              Conscience =morale*√ 2 = logique*√ 2
 La vie est une distance, une ligne dont l'unité de mesure est le temps. Elle est en réalité une surface, avec une largeur et une longueur. Sur la première, la largeur, vous avez votre corps et votre logique, sur la longueur, votre âme et votre morale. Ce que vous gagnez en largeur, en corps et logique, est perdu en longueur, en âme et morale. Chez la plupart d'entre nous, il ne reste plus de longueur, tout est devenu largeur. Ils font du sur place et ils veulent nous faire qu'ils vont nous faire avancer. Un monde inversé vu par des gens à l'envers est droit ; ne cherchez surtout pas à leur dire, leur dire le contraire, la vérité.  
 L'intelligence est-elle une considération honorifique ou un châtiment ? L'enfer est juste derrière elle pour répondre à cette question. Je ne vais pas tout vous dévoiler en une seule journée. Nous allons faire cela par épisode et vous devez me payer. Y a-t-il quelqu'un intéressé par un sujet pareil pour s'associer et faire ensemble un chef d'œuvre commun ? Posez vos questions et j'essayerai d'y répondre avec une morale racine de deux tranquille.
*Notre créateur est la lumière des lumières, source de toutes les lumières ; vivre c'est être éclairé par cette lumière divine*.
 Il n'y a qu'un seul Dieu à qui tout le monde appartient et qui n'appartient à personne, tout le reste n'est que :" des dieux créés par les hommes et mis en vente aux enchères au plus offrant". Au lieu de chercher à nous adapter à nos différents cultes qui ne sont différents que dans nos têtes, nous cherchons à les mouler à notre personne, à notre taille. Celui de taille plus petite que la leur n'a qu à porter des bretelles ; celui de taille supérieure n'a qu'à rester nu. En cherchant à dompter nos cultes, à les dresser pour nous, nous les avons dressés contre nous.
 
Jusqu’à quarante ans, l’homme, notre jeunesse, passe son temps à ne faire que des bêtises, actes involontaires dus à une logique et une morale, toutes deux brouillées. A partir de la quarantaine, il passe la moitié de son temps à commettre des conneries, actes volontaires dus à des excès de logique, et une morale domptée et moulée sur sa personne, l’autre moitié, masqué de morale et de culte, à faire semblant de les corriger. Lorsque vous lui faites une remarque, il vous traite de fou, si vous êtes un citoyen ordinaire, pour vous écarter de sa route et pousser les gens à ne plus vous écouter. Si vous avez une certaine place sociale culturelle, il vous traite d'athée pour vous isoler et se débarrasser de vous par l'intermédiaire d'une société ensorcelée et hypnotisée qui va vous assassiner d'une façon physique ou morale. Inconscient et atteint de paranoïa, il est d’une intelligence, d'une ruse et d’une logique exceptionnelles. A partir de la huitantaine, il tombe malade, usé et oxydé ; ses neurones, victimes du conflit interne entre ses excès de logique et son manque de morale, commencent à dégénérer. Dans sa tête, les circuits commencent à se faire d'une façon anarchique et hasardeuse. Il est court circuit de l'intérieur et, atteint de démence sénile, d’un Alzheimer, il oublie la rue où il habite, qu’il est marié, puis il n'arrive plus à se rappeler de son nom ; ensuite qu'il est en escale dans ce monde et son avion va bientôt décoller. Quelques uns arrivent à garder une partie de leurs esprits, font le bilan de leur séjour sur terre et concluent qu’il est toujours négatif, quel que soit le pouvoir politique et économique, ce qui les intéresse le plus, qu'ils détiennent. Les premiers ne sont que des créatures vivantes de corps et mortes d'âme, mort naturelle. La justice humaine, justice du corps, justice à preuves, loi deux témoins, ne peut pas les juger ; ou ils sont mineurs de corps et d'esprit ou elle n'a pas de preuves contre eux et les témoins ont peur de témoigner. Les seconds, vivants de corps et âme auto assassinée, suicidée, ne savent pas qu'ils sont malades et refusent d'admettre qu'ils sont souffrants ; la médecine ne peut pas les soigner de force et la justice, malgré les soupçons qui pèsent sur eux, ne peut pas les juger par manque de preuves et de témoins. Le troisième groupe atteint de démence sénile, n'est qu'un tronc fossilisé mort de corps et d'âme ; vous ne pouvez ni le juger ni le soigner. Un cadavre n'est ni à soigner ni à juger ; la seule chose que vous pouvez lui faire est de l'enterrer à vingt milles lieux sous les pieds de ses victimes. Avant la quarantaine, j'ai fait plein de bêtises ; arrivé à l'âge de 57 ans, Je me retrouve dans la phase des conneries. Comme tout le monde, je vais sûrement en faire mais elles seront maquillées de douceur et d'amour respect, d'amour éternel et non d'amour plaisir, amour passager, amour périssable. 
Le troisième groupe atteint de démence sénile est à écarter côté esprit, et à prendre soin physiquement de ce qui reste de lui. Le premier groupe, le groupe spécialiste dans les bêtises à une logique et une morale brouillées. Il a un corps qui paraît sain mais en réalité, il n'est que maquillé de santé et cache un esprit non pas malade mais souffrant. Les causes de cette souffrance ? Elles ont comme causes et origines le deuxième groupe, nous les adultes sensés être sain de corps et d'esprit. Nous disons toujours qu'un esprit sain ne peut se trouver que dans un corps sain. Le corps est souvent souffrant et le cache derrière un maquillage ; il n'est que maquillé de santé et souffrant de l'intérieur. Un corps sain ne peut être trouvé que dans esprit sain. Nous pouvons  découvrir ces esprits sains et delà être sûr que le corps qui est en face de nous n'est pas maquillé de santé mais sain, en ne jugeant par les gens sur ce qu'ils disent ni sur ce qu'ils font, mais sur les résultats de leurs actes sur la société qu'ils sont sensés représenter. Les bêtises du premier groupe, groupe à logique et morale brouillées, sont des conséquences des conneries du deuxième groupe, les habillés de cultes et de morale, nous. Nos conneries sont les causes des bêtises de nos enfants qui ne sont que des victimes. C'est de là, de nous les adultes qu'il  faut partir. Les droits du premier groupe avaient étés mis  en vente aux enchères au plus offrant par le deuxième groupe, nous. Quelques uns arrivent à acheter leurs droits et ceux des autres, mais la plupart n'ont pas avec quoi acheter leurs droits. Ils partent à leurs recherches se trompent et se jettent dans la gueule des poissons, les émigrés, ou dans celle de la terreur, le terrorisme. Lorsque les droits sont vendus aux enchères, les devoirs de tout le monde s'enterrent d'eux même.
 
-Le terrorisme cultuel.
 
 Nos enfants, victimes du terrorisme social, synthèse de tous les terrorismes dont quelques uns sont inimaginables, se sont réfugiés dans le culte et à voir ce que je ressens, ils vont se précipiter dans le vide et entraîner avec eux, l'humanité entière dans le néant. Ayant tout perdu, ils n'auront rien à perdre, ce qui fait la gravité du problème et leur puissance destructrice. De leur part, ce n'est qu'une réaction d'auto défense logique, même si elle est immorale. C'est une conséquence et non une cause. Une cause illogique et immorale entraîne toujours une réaction conséquence immorale mais toujours logique. Tout le problème vient de l'électeur occidental qui offre sa voie à des hommes d'affaires sans scrupules qui le prennent pour de la monnaie faite pour être dépensée ; le reste du monde n'est pour eux que de la chaire à canons faite pour tirer dessus. Je ne suis pas  à la recherche d'un conflit, je recherche les vraies causes du conflit. Je ne cherche pas à empêcher les hommes de se déposer réciproquement des bombes, je cherche à les convaincre de ne pas en déposer du tout et, s'il elles sont déjà déposées, je vais essayer de les désamorcer. Quelques une vont sûrement m'exploser à la figure ; je suis prêt à prendre le risque pour  vous donnez la possibilité de vivre votre vie et une partie de la mienne. Le corps est périssable, l'âme éternelle. La solution est de diviser le musée de l'histoire en deux, son palais et sa poubelle, pour inciter les gens sensés nous représenter à réfléchir, à ne jamais utiliser la raison sans sagesse. Ce n'est pas le fou qui avait tiré le premier mot de feu qui m'inquiète, ce sont les gens qui se disent sensés et prennent le relais.
La logique, la raison part toujours à la recherche de la paix en passant toujours par une déclaration de guerre, mène des batailles et les gagne toutes. La morale perd toutes les batailles mais finit toujours par emporter la guerre. Ne craignez rien, avancez le cœur dans la main, jamais la main sur le cœur et vous allez voir et sentir en même temps, réellement voir et éviter les gens qui cherchent peut-être à vous utiliser non pas pour rechercher les origines des conflits, mais pour entretenir le conflit. Posez les questions qui vous préoccupent ; je suis là pour vous aider.
 
Bien à toi, ma fille à laquelle je souhaite beaucoup de succès. Je vais bientôt t'envoyer une lettre qui va tout t'expliquer, les vraies origines du conflit qui n'est ni culturel ni cultuel mais politique, et la seule solution possible que tout le monde voit et ferme l'oeil.  Les gouvernement occidentaux utilisent une force maquillée de mensonges pour tromper l'électeurs occidental lui faire croire à un thème délirant et le faire jouer une pièce théâtrale, crise de paranoïa, dans un seul but, arriver au pouvoir et nommer des gouvernements clandestins dans le reste du monde avec lesquels ils vont faire des affaires en commun et entretenir ce thème délirant. Les citoyens occidentaux ne sont pour eux que de la monnaie faite pour être dépensée, ceux du reste du monde de la chaire à canons faite pour tirer dessus. La solution de ce conflit est entre les mains de l'électeur occidental qui, je crois, vient de se réveiller et de comprendre les origines de la crise, en votant pour Monsieur Barak Obama, un monsieur qui avait traversé ce monde à pied et l'avait observé d'en bas, en détail. Celui qui l'avait précédé l'avait fait d'en haut.                     Démuni de morale et milliardaire en raison et logique,
Il n'avait remarqué que ce qu'il y avait de macroscopique.    
 
                                                               Docteur ALIA.

Viviane 19/11/2007 14:18

Quel courage et quelle dignité. je ne peux m'empêcher de penser à mpa belle sarah si souvent molestée, et qui doit ces temps ci se teindre ses beaux cheveux , raser les murs etc...oui, la foi est respectable mais elle doit rester affaire de conscience individuelle; pas déborder sur la sphère publique comme elle l'a fait en d'autres temps en ce qui concerne notre religion chrétienne et comme elle continue de le faire en ce qui concerne d'autres religions toujours plus prosélytes ( je penses aux gros soucis des Pays bas en ce moment, y compris au niveau des ouvrages scolaires qui sont épurés de leurs illustrations de toiles de maîtres lorsqu'elles ne conviennent pas à l'Imam local...)Quel courage exemplaire. Je suis heureuse d'avoir entendu cette vidéo et regardé le regard clair et sans haine de cette femme de coeur.

Merlin le zététicien des MÚmes 27/11/2007 21:48

La foi sincère est un rapport intime avec la religion en laquelle on croit, quel qu'en soit le/les dieux. Tout ce qui est ostensible est à vocation politique & prosélyte.La religion est semblable de ce point de vue à la vie sexuelle : c'est un aspect discret et personnel de notre vie. À trop montrer ou crier sa manière d'être, ça finit par ne plus être très catholique. (°!*)Wafa SULTAN ne condamne pas la foi sincère ; elle stigmatise le flickage des croyants par tous les autres membres de la Oumma et les rappels des lois coraniques y compris au prix de la délation la plus sordide.