Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 juin 2011 2 14 /06 /juin /2011 18:26

CLUNY, L'APOGÉE DU ROMAN...


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Baggins 20/06/2011 17:25



J'adore cet art ...Amitiés



Viviane 14/06/2011 21:59



Oh oui, je lui trouve un air un peu empereur de Chine... Nous avons appris que entre 1100 et 1300 circulaient des carnets sur lesquels les tailleurs de pierre trouvaient inspiration parmi les
différents modèles de chapiteaux en cours dans toute l'Europe chrétienne. Nous savons grâce aux carnets du picard Villard de Honnecourd que ces pratiques, quoique rares encore au XIIèe existaient et permettaient aux artisans
de retrouver les techniques du chapiteau corinthien et pas seulement en regardant quelques vestiges: en lisant les commentaires qu'en faisaient les maîtres bâtisseurs;
Ce Moyen Âge est vraiment et injustement méconnu et trop souvent associé à une période sombre et sans crétion alors que cela bouillait d'intelligence...



Viviane 14/06/2011 19:48



Pour quelles raisons obscures l'athée que suis ( ou du moins agnostique) est-elle à ce point là émue de l'art roman? Qu'est ce qui me touche dans toutes mes fibres dans cet art si profondément
occidental?
Nous promenions ces deux derniers jours dans le cloître de Moissac, accompagnés par une conférencière d'une qualité rare qui doit faire d'ailleurs une prochaine conférence in situ et d'un seul
chapiteau, un seul chapiteau qui recèle des trésors d'informations sur l'habillement, les relations sociales d'alors, le sens de l'oecuménisme. Et nous sommes restés émerveillés devant cette
créativité qui coule de source comme celle des enfants en leur âge sans préjugés. Et en même temps devant la prodigieuse cohérence des bâtisseurs d'églises en ces temps là où tout était pensé.
Chaque chapiteau à sa place, orienté vers tel ou tel endroit de l'église ou du monastère, avec à chaque fois l'obsession d'une lisibilité parfaite pour les moines, les pélerins, les juifs,
chrétiens et même musulmans puisque certains chapiteaux reprennent des techniques mudejar.
Le porche est somptueux, et en particulier, le prophète Jérémie est poignant comme on ne peut imaginer. Quel art!

Le narthex ( que notre guide a préféré appeler galilée) est décoré de pièces sobres mais puissantes, en particulier des cerfs sortant de l'eau qui sont époustouflants... Le décor intérieur de
cette nef sans transept m'a moins plu, mais ce fut un style bien vivant et réel et qui correspondait à quelque chose de profond. Sais tu que les grands personnages d'apôtres et l'évêque sculptés
sur les plaques du cloître sont les plus anciennes représentations figurées de personnes en taille réelle depuis la chute de l'empire romain? Et cette tour porche est une merveille... édifiée en
trois temps par l'abbé, son neveu et un troisième abbé et l'argent allant diminuant, les fondements de l'édifice étaient en pierre de taille, l'étage au-dessus en brique et le clocher... en
bois!!!!

Cette statuaire, cette sculpture me guérissent de bien des maux et souvent, je comprends les personnes qui font une retraite en des lieux similaires. Non pour Dieu et un contact qui ne peut être
que de l'ordre de la conviction, mais pour ce contact avec l'humain se transcendant dans l'art, et de manière anonyme encore ce qui en fait toute la générosité...  Je regarde la vidéo sur le
Vézelay et me dis que chaque espace était exploité au sens noble du terme  avec tant d'humilité, de ferveur, de jubilation. Qu'est devenue notre civilisation???? les chapiteaux du Vézelay
sont d'une simplicité presque naïve qui m'enchante... Merci de ce reportage somptueux, pour toi une photo émouvante faite hier du prophète Jérémie sur le portail de Moissac:





Jipé 14/06/2011 21:34



Les pierres parlent Viviane et quand on leur a donné une forme, elles parlent encore plus fort. Leurs vibrations nous atteignent
"à l'insu de notre plein gré".


Occidental cet art ! Il crie lui-même qu'il est occidental par tous les pores de sa peau minérale. Il est exactement comme la
musique européenne sorti des tripes et des rites paysans et ouvriers de nos campagnes et des faubourgs de nos cités laborieuses. C'est ce travail de longue haleine et son continuum qui ont été le
terreau de cette éclosion fantastique de l'art roman puis de la suite de l'histoire des cathédrales et autres édifices-témoignages. C'est le temps, la répétition des gestes de chaque jour, le
compagnonage et ces déplacements des artisans sculpteurs, assembleurs, charpentiers ou de toutes autres corporations qui ont permis de peaufiner ces savoirs jusqu'à les faire devenir un art
sublime. Jérémie est trsè beau et a un rien de touche asiatique, tu ne trouves pas ?


La symbolique du cerf est très forte. "Le cerf qui boit à
la fontaine symbolise les chrétiens qui sont issus de toutes les nations et qui, assoiffés, accourent aux sources de la vérité chrétienne." Chaque animal a sa symbolique propre
:Les symboles chrétiens  Magnifique Jérémie !